Le coût de la dépendance des personnes agées

Home » A propos de la branche du droit des seniors » Droit des Personnes âgées » Le coût de la dépendance des personnes agées

Si la collectivité assume une part croissante du financement de la dépendance, une part importante des coûts reste à la charge des personnes âgées elles-mêmes et de leurs familles.

Actuellement, le coût de la dépendance supporté à la fois par l’Etat, les départements, la sécurité sociale et la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) représente 22 milliards d’euros.

La prise en charge des personnes âgées dépendantes par la collectivité se fait, notamment, via l’octroi d’une allocation  personnalisée d’autonomie (APA).

Les dépenses d’APA sont, essentiellement, à charge des départements. Or l’augmentation de ces demandes met certains départements en grande difficulté financière (surtout les départements ruraux ayant une forte concentration de personnes âgées).

Selon le rapport de la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale du 23 juin 2010sur la prise en charge des personnes âgées dépendante, présenté à l’Assemblée Nationale par la députée Valérie Rosso-Debord, les finances publiques ne pourront pas continuer à prendre en charge les aides accordées aux seniors et aux personnes âgées dépendantes.

Un projet de loi sur le cinquième risque, également nommé le « risque dépendance » ou le « risque perte d’autonomie » est en cours de préparation.

Cette nouvelle branche de protection sociale s’ajouterait aux quatre autres qui couvrent la maladie, la famille, les accidents du travail et les retraites.

 

Personnes âgées dépendantes

Evaluation de la dépendance des personnes agées

L’allocation personnalisée d’autonomie ou APA